Village d’Angles-sur-l’Anglin-86

image_pdfimage_print

Gartempe et Anglin-86
Site de référence : Vallée de l’Anglin

Située sur les bords de la Vallée de l’Anglin, affluent de la Gartempe, au sud-est de Châtellerault, Angles-sur-l’Anglin coïncide avec le Site Inscrit du « Village de la Vallée de l’Anglin » et s’intègre au sein d’un vaste Site Classé intitulé « Vallée de l’Anglin ». Ce plus beau village de France repose sur un plateau calcaire entaillé par l’Anglin où s’élèvent les ruines de son château qui offrent un panorama sur les gorges de la rivière. L’attrait du village réside aussi dans l’architecture ancienne de ses maisons et les ruelles pittoresques. Le relief vigoureux du site au niveau du pont qui enjambe l’Anglin, permet d’apprécier l’originale composition du village qui s’est installé sur les deux rives de cette rivière au cours tranquille. Accrochée au rebord du plateau la ville haute offre une perspective étagée : campé au pied de l’escarpement le vieux moulin à roue avec son écluse et son barrage.


Angles-sur-l’Anglin qui est certainement l’un des villages les plus pittoresques du Poitou tire son nom de Castellum Angla. Le château dont il ne reste que les ruines, est une ancienne propriété des évêques de Poitiers puis des Lusignan. Le village groupe ses maisons fleuries aux toits de tuiles brunes autour de l’église Saint-Martin qui a bénéficié d’une sérieuse restauration et dont le clocher est du XII e s. De l’autre côté de l’Anglin le Faubourg Sainte-Croix ne conserve de son ancien abbaye qu’un beau portail.
Ce qui frappe avant tout c’est l’aspect médiéval de la cité : les ruelles parfois pentues, tortueuses et mal pavées s’ornent ça et là de façades de demeures anciennes, de vieux escaliers de pierre et de passages pittoresques aux étroites entrées voûtées. A proximité sur un ressaut rocheux s’achevant en a-pic sur la rivière s’élève la chapelle Saint-Pierre de style roman. Le caractère romantique de ce site avait déjà charmé au siècle dernier Victor Hugo qui en a esquissé les silhouettes originales.

Dans le village, est installé le Centre d’interprétation du Roc aux Sorciers, qui reproduit un abri-sous-roche situé dans les falaises d’Angles-sur-l’Anglin et orné de sculptures datant du Paléolithique supérieur, le Magdalénien moyen (-15 000 ans).
Cet aménagement fait partie de la liste des bonnes pratiques qui sont mises en ligne dans le Répertoire des expériences transposables

Le village s’inscrit dans un Site d’Intérêt Communautaire Natura 2000 puisqu’il présente des milieux remarquables avec des groupements végétaux rares : hautes falaises calcaires les plus élevées de la région Poitou-Charentes abritant des grottes naturelles (populations importantes et diversifiées de chauves-souris), pelouses xérophiles et boisements thermophiles, prairies humides inondables des rives de l’Anglin, rivière à eaux courantes etc…

Situation géographique -> Carte Google Maps

Sélection de 5 Galeries-Photos :
-> Point de vue du Pont [4 Photos]

-> Panorama de la Huche-Corne [12 Photos]
-> Confluence Gartempe-Anglin [4 Photos]
-> Centre d’interprétation du Roc aux Sorciers – Partie 1 [200 Photos]

-> Centre d’interprétation du Roc aux Sorciers – Partie 2 [170 Photos]

Liens externes :
-> Office de tourisme d’Angles-sur-l’Anglin

-> Fiche du site Natura 2000 (DREAL-Pays de la Loire)

    Intérêt paysager ou patrimonial :

    Un des plus beaux Villages de France – Sites Inscrit et Classé – Panorama sur l’Anglin- Ruines du château – Roc aux sorciers – Nombreux sentiers