Cité patrimoniale de Doué-la-Fontaine-49

image_pdfimage_print

Bassin amont du Layon-49
Site de référence : Plaine du Douessin

C’est en 814, que pour la première fois, apparaît le nom de Theoadus « Le gué de Dieu », qui deviendra Doué et donnera son nom à la Cité qui se créera autour d’une fontaine, d’où le nom de Doué-la-Fontaine. Rendue célèbre pour ses roses : Roseraie Foullon ; Roseraie des Chemins de la rose…, cette ville bâtie dans l’arrière-pays entre le Bassin du Layon et le Bassin du Thouet, est caractérisée par un habitat troglodytique de plaine : Site des Perrières (SI), Arènes… Elle présente aussi un riche patrimoine architectural : Collégiale St-Denis (MH), Maison Carolingienne, Eglise St-Pierre…

Situation géographique -> Carte Google Maps

5 Galeries-Photos :

-> Collegiale St-Denis [40 Photos]

-> Arènes [36 Photos]

-> Maison Carolingienne [44 Photos]
-> Site des Perrières [76 Photos]
-> Ecuries, Château et Roseraie du Baron Foullon [52Photos]

• Autres Galeries-Photos -> Nouvelles-Galeries

4 Vidéos :
-> Vidéo n°1 : Le Centre historique – 3 Min. 51 s.
-> Vidéo n°2 : Vidéo n°2 : La « Cité des Roses » et la Maison Carolingienne – 3 Min. 13 s.
-> Vidéo n°3 : La ville troglodytique – 3 Min. 42 s.
-> Vidéo n°4 : Plaine et carrières des Douces – 3 Min. 47 s.

• Lien externe -> Zoo de Doué-la-Fontaine

A proximité : Visite conseillée -> Zoo de Doué-la-Fontaine-49


    Intérêt paysager ou patrimonial :


    3 circuits de visite de la ville et des ses environs – Nombreux sites patrimoniaux de grand
    intérêt dont la Maison carolingienne (IXe s.) qui serait la plus ancienne construction de l’époque
    carolingienne – Découverte du troglodytisme : Caves demeurantes ou caves cathédrales des
    XVIIIe et XIXe s.